VDL Groep gaat uitstoot schepen verminderen
Le gaz de combustion du moteur pénètre dans l’absorbeur-neutralisateur par sa
partie inférieure et en ressort finalement sous forme de fumée blanche et propre par le haut

VDL Groep gaat uitstoot schepen verminderen

8 September 2017

Après l’électrification de la mobilité heavy duty, comme les voitures, les autobus, les véhicules à guidage automatique et les tracteurs, VDL Groep poursuit sur sa lancée dans le domaine de la réduction des rejets des moyens de transport. L’entreprise industrielle familiale internationale dont le siège est établi à Eindhoven, aux Pays-Bas, va livrer des systèmes pour des navires, qui satisfont aux toutes nouvelles exigences internationales sur le plan des rejets de substances nocives. Pour ce faire, VDL a conclu une joint-venture avec AEC Maritime, le spécialiste à Eindhoven dans la purification de l’air qui développe et commercialise des systèmes de filtres pour les bateaux. Ces systèmes appelés absorbeurs-neutralisateurs (scrubbers) filtrent entre autres les particules de soufre présentes dans les gaz d’échappement des moteurs marins.

Cette nouvelle collaboration entre les deux entreprises, qui s’appelle VDL AEC Maritime, est effective depuis le vendredi 1er septembre 2017. La joint-venture est établie à Eindhoven. Les absorbeurs-neutralisateurs ne constituent pas une nouveauté pour VDL. VDL KTI à Mol (Belgique) a fabriqué et livré les premiers absorbeurs-neutralisateurs dès 2013 à AEC Maritime qui est titulaire du brevet de ce système. La technologie appliquée fait usage de l’eau de mer pour stocker et extraire sur le navire des particules novices pour l’environnement. L’absorbeur-neutralisateur est placé dans la cheminée d’un bateau. Le gaz de combustion du moteur pénètre dans l’absorbeur-neutralisateur par sa partie inférieure et en ressort finalement sous forme de fumée blanche et propre par le haut. Les gouttes d’eau dans l’absorbeur-neutralisateur absorbent les particules de soufre, de suie, de cendre et d’huile, après quoi l’eau polluée est purifiée dans le système installé sur le navire.

Avantage

Damen Green Solutions (filiale de Damen Shipyards Group) se charge de leur installation complète. Pour ce faire, VDL AEC Maritime a conclu un accord de coopération avec l’entreprise de construction navale établie à Gorinchem. « Le grand avantage de cette nouvelle joint-venture est que les clients disposent d’une seule adresse pour l’ensemble du trajet depuis la vente, l’engineering, la production jusqu’à l’installation des absorbeurs-neutralisateurs », déclare Kevin Kuijs, directeur de VDL AEC Maritime. Voici les propos du copropriétaire et directeur technique de AEC Maritime, Marcel Clephas: « La force et la solide base financière de VDL Groep sont importantes pour la croissance de notre entreprise. De plus, nous nous connaissons parfaitement : VDL KTI se charge de la production de nos absorbeurs-neutralisateurs. »

Exigences

Depuis 2015, les armateurs sont confrontés à des exigences plus sévères dans le domaine des rejets de mazout polluant l’environnement. À partir de 2020, de nouvelles normes seront en vigueur sur toutes les mers du monde. Dès cette date, une émission de soufre de 0,1 à 0,5 pour cent sera autorisée, alors que les navires peuvent actuellement en rejeter 3,5 pour cent. Cette nouvelle législation fait en sorte que VDL Groep a confiance dans le potentiel du marché des absorbeurs-neutralisateurs : dans le monde entier environ 70.000 bateaux vont devoir restreindre leurs rejets. Du mazout plus propre, mais plus cher à l’usage constitue une alternative. L’installation de système de filtration est une alternative rentable. En fonction de la taille du navire et du prix du pétrole, l’investissement peut se rembourser en environ deux années.

Zurück