Histoire 

En 1953, la création de « Metaalindustrie en Constructiewerkplaats P. van der Leegte » a permis d'établir les bases du VDL Groep actuel (Van Der Leegte Groep).

L'ancienne entreprise familiale d'Eindhoven (Pays-Bas) a été fondée par Pieter van der Leegte senior. Les premiers clients de l’entreprise ont été Philips, l’ancien employeur de Pieter van der Leegte, et DAF Trucks. Les activités des cinq premiers employés étaient le tournage, le fraisage et le perçage, avec en plus des travaux d’estampage et de soudage en série.

 

Dès le début des années 60, Pieter van der Leegte s'est lancé dans la production de ses propres articles ménagers, tels que des lave-linges et des poêles à mazout. En 1962, il a été décidé de déménager à Hapert suite à une commande importante de carters pour Honda. Toutefois, la commande a été moins importante que prévu. Ensuite, de nouveaux produits finis ont été lancés sur le marché : des articles ménagers en acier inoxydable, comme des bouillottes, des coquetiers, des beurriers, etc. 

Avec l'émergence des produits en provenance d'Extrême-Orient, l'entreprise a commencé à rencontrer des difficultés à écouler les stocks d’articles ménagers en acier inoxydable. C'est ainsi qu'à partir de 1976, l'entreprise s'est à nouveau concentrée sur la sous-traitance.

 

Huishoudelijke artikelen

En 1966, Wim van der Leegte, qui était alors âgé de 19 ans et faisait des études techniques supérieures, est entré dans l’entreprise paternelle. Wim a commencé son année de stage pratique et a amélioré ses compétences techniques sur le tour et les presses à emboutir. Tout en travaillant, il a gardé les yeux bien ouverts et six semaines plus tard, il avait déjà une bonne compréhension de la façon dont l'entreprise tournait. Au cours de l’été, divers facteurs ont conduit Pieter van der Leegte à un état de surmenage. De ce fait, trois mois plus tard, Wim a dû assumer la direction de l’entreprise. En 1972, Wim a repris toutes les actions de son père dans la société.

Wim van der Leegte à 19 ans, étudiant dans une École Technique Supérieure

Dès 1977, Wim van der Leegte a mis en place une structure de concertation ouverte. Son objectif était d'impliquer les salariés dans tous les aspects liés à l'activité de l'entreprise. Grâce à une écoute et une communication efficaces entre les employés des différents départements, ils ont pu comprendre comment l’entreprise se développait. Cette évolution au niveau de l'organisation a permis de relancer l'entreprise sur les rails du succès.

 

La mise en place de la structure de concertation ouverte a tellement bénéficié à la productivité de l'entreprise que Wim van der Leegte a cherché à relever un autre défi : racheter des entreprises en difficulté.

La première entreprise rachetée fut TIM Hapert en 1976, qui appartenait à son propre frère Piet et a été le premier pas vers une croissance dynamique. L'entreprise fondée par Pieter van der Leegte senior en 1953 fut rebaptisée VD Leegte Metaal. 

À l'origine, Wim van der Leegte était le seul directeur de VDL Groep. Le décès brutal de son frère Piet lui a fait prendre conscience de la vulnérabilité de l'entreprise lorsqu'elle est dirigée par une seule personne. En 1984, il s’attelle à la constitution d'une équipe dirigeante composée de 4 directeurs avec Wim van der Leegte à la présidence. Les autres directeurs de l'équipe étaient Lau Pas, Wim Maathuis et Rini Vermeulen.

Outre la constitution de la direction, l'entreprise a aussi nommé un Conseil de Surveillance présidé par Pieter van der Leegte senior. Malheureusement, le fondateur de VDL Groep est décédé le 22 janvier 1991.

 L'équipe dirigeante avec, de gauche à droite, Rini Vermeulen, Wim van der Leegte, Wim Maathuis et Lau Pas

de DAF Bus International. Le groupe continue de croître et deux acquisitions importantes dans le secteur des autobus/autocars suivent. En 1998, le groupe Berkhof Jonckheere est repris et, en 2003, BOVA.

L'acquisition de Steelweld en 1995 est une étape importante dans le secteur des systèmes d’automatisation de la production. Entre-temps, VDL Steelweld dispose de filiales dans six pays dans le monde.

En 2006, Philips Enabling Technologies Groep est repris, ce qui constituera à l’époque la plus grande acquisition dans l'histoire de VDL Groep. Le cercle est refermé : Pieter van der Leegte avait commencé sa carrière comme outilleur dans l’ancienne Philips Machinefabrieken.

Depuis l'acquisition de NedCar fin 2012, VDL est le seul grand constructeur automobile aux Pays-Bas. En tant que constructeur automobile indépendant, VDL Nedcar assemble des voitures pour des tiers.

En janvier 2016, les enfants de Wim van der Leegte, à savoir Peter, Jennifer et Willem, ont fait leur entrée dans la direction principale de VDL Groep en tant que troisième génération de la famille.

Le 1er novembre 2016, Wim van der Leegte a fêté son 50ième anniversaire de travail dans l’entreprise, ce qui fut le bon moment pour passer le flambeau à son plus jeune fils, Willem van der Leegte. Wim reste lié au groupe VDL en tant que commissaire.

Outre la constitution de la direction: Jennifer, Pieter, Willem & Wim van der Leegte

Historique

1953Création de 'Metaalindustrie en Constructiewerkplaats P. van der Leegte' à Eindhoven

1962Déménagement à Hapert

1966Débuts de Wim van der Leegte

1972Reprise des actions par Wim van der Leegte

1977Introduction de la structure de consultation ouverte

1979Début de la croissance avec la reprise de TIM Hapert

1984Constitution de la direction principale

1993Entrée dans le monde des autobus/autocars par la reprise de DAF Bus International

1996Ouverture du siège à Eindhoven

200350ième anniversaire de VDL Groep

2006Reprise de Philips Enabling Technologies Group, auparavant appelé ‘Philips Machinefabrieken’ où le fondateur, Pieter van der Leegte, avait commencé sa carrière

2012VDL Groep se voit décerner le prix prestigieux ‘Koning Willem I’

2012Reprise du constructeur automobile NedCar

201650ième anniversaire de travail de Wim van der Leegte et transfert de la présidence à son fils, Willem van der Leegte