VDL Nedcar et De Groene Sporenwolf passent un accord sur une compensation écologique

VDL Nedcar et De Groene Sporenwolf passent un accord sur une compensation écologique

14 février 2022

Après avoir mené des dialogues constructifs, VDL Nedcar et la fondation De Groene Sporenwolf (DGS) sont parvenus à un accord sur une compensation supplémentaire importante du préjudice environnemental causé par l’abattage d’arbres à proximité de l’usine automobile à Born. VDL Nedcar va abattre et replanter des arbres pour créer de l’espace indispensable à son extension. Cette mesure est nécessaire pour pouvoir garantir à long terme l’emploi (près de 4 200 postes) au sein de l’établissement VDL à Born, quel que soit le donneur d’ordres. En contrepartie de la compensation en nature, DGS et Stichting Ecologisch Vleermuis Onderzoek Nederland (SEVON) ont retiré leurs procédures d’opposition au développement du territoire, introduites devant le Conseil d’État.

 

Les objections formulées par DGS et SEVON étaient les seules protestations restant encore contre la mesure de développement du territoire pour laquelle la province de Limbourg avait déjà donné son feu vert à VDL. Le retrait des deux recours signifie que l’extension peut être effectuée. Maintenant que les objections ont été abandonnées, le Conseil d’État n’a plus besoin de statuer sur l’affaire.

Compensation écologique convenue
Il a été convenu notamment que VDL replantera 55 arbres du Sterrebos, d’un diamètre d’au moins 40 cm et d’une hauteur de 150 cm, dans le domaine voisin du château Wolfrath. Cette mesure donnera davantage de ‘corps’ à ce domaine. En outre, VDL prend l’initiative de créer une fondation qui va apporter notamment au moyen de la compensation écologique une contribution supplémentaire à la qualité de vie dans et autour des zones résidentielles situées à proximité directe de VDL Nedcar. À cette occasion, la priorité sera donnée à l’extension de ce qu’on appelle la forêt de l’ambition jusqu’en bordure de la zone résidentielle de Nieuwstadt, à la fermeture grâce aux nouvelles plantations du couloir vert entre Nieuwstadt et le Randweg (route périphérique) et à l’aménagement d’une bande de verdure au sud de Nieuwstadt. VDL veillera à l’apport d’un capital de départ considérable pour la création du Fonds vert. Le coût de la compensation en nature que VDL a convenue avec DGS se chiffre en millions d’euros.

Passerelle pour piétons, mur anti-bruit, remblai
La compensation prise en charge par VDL ne s’arrête pas là. VDL Nedcar s’efforcera également d’installer une passerelle pour piétons au-dessus de la route provinciale (N297), qui rétablira ainsi le circuit de randonnée de Nieuwstadt au Limbrichterbos. D’autre part, VDL Nedcar se mobilisera également pour réaliser un mur anti-bruit et un remblai naturel au sud de Nieuwstadt, entre le Nusterweg/Sittarderweg et la frontière.

 

 

Une nouvelle nature avec participation civique
« Après trois ans de litige, nous avons obtenu dans le cadre de dialogues ouverts et constructifs avec VDL Nedcar des millions supplémentaires pour la nature et la qualité de vie », précise Dirkjan van der Hoven, secrétaire de la fondation De Groene Sporenwolf. « En outre, une coopération durable comme celle-ci, entre une entreprise, des riverains et des communes, est un coup de pouce à la participation civique. La consultation des citoyens sera importante pour la mobilisation de ces moyens au cours de la période à venir. »

Transplantation d’arbres de grande taille
René Janssen, président de SEVON : « SEVON regrette que les politiques actuelles autorisent de telles coupes forestières sur des sites anciens. Grâce à la compensation supplémentaire et à la transplantation de grands arbres, l’opération est une amélioration par rapport au précédent plan de compensation adopté par la province de Limbourg. VDL Nedcar montre par-là sa bonne volonté. »

De bonnes relations
John van Soerland, Directeur de VDL Nedcar : « Nous étions confiants quant à la décision du Conseil d’État, mais nous sommes ravis d’être parvenus à un accord avec les opposants, avant même que le juge ait besoin de statuer. Nous accordons beaucoup d’importance à de bonnes relations avec nos riverains et la qualité de vie des zones résidentielles à proximité de notre usine nous tient à cœur. »

Les démarches intensives avec la province et les communes pour aboutir à l’extension territoriale de VDL Nedcar sont en cours depuis sept ans déjà. Un processus fiable de prise de décision démocratique s’est déroulé au cours de cette période. Toutes les parties prenantes y ont participé. L’importance de l’écologie a elle aussi pesé lourd dans la balance. Il a été décidé dès le début du processus d’opter pour un vaste plan de compensation en nature, qui va beaucoup plus loin que ce qu’impose le cadre réglementaire. Pour être parfaitement clair, la nouvelle fondation et les dispositifs mentionnés ci-dessus y seront ajoutés désormais en partenariat avec DGS. Les principaux éléments de ce précédent plan de compensation écologique sont :

-           Plantation d’arbres (le double du nombre d’arbres à abattre)

-           130 abris pour chauve-souris

-           Nouveaux terriers artificiels pour blaireaux

-           Nouvelles prairies riches en espèces

-           Nouveaux arbres fruitiers

-           Nouvelles ruches

-           Rénovation socialement responsable, durable et circulaire du château,

-           Nouvelles pistes cyclables et nouveaux sentiers de randonnée, renforçant le caractère récréatif de la région.

Le bois des arbres abattus sera mis à la disposition notamment d’écoles limbourgeoises qui dispensent un enseignement pratique dans le domaine du travail du bois. En donnant l’occasion aux élèves de fabriquer à partir du bois notamment des bancs, des tables, des fascines de branchages, des passerelles et des hôtels à insectes, l’objectif est d’essayer de donner une nouvelle destination durable au bois coupé dans et autour de la zone de loisirs de Wolfrath et sur le terrain de VDL Nedcar.

 

Qualité de vie
En combinant le précédent plan de compensation écologique déjà réalisé en grande partie et les mesures complémentaires restant à mettre en œuvre, il sera possible de travailler à la qualité de vie des voisins de VDL Nedcar. DGS et VDL Nedcar inviteront les communes de Sittard-Geleen et d’Echt-Susteren à faire partie du conseil d’administration de la fondation en formation.

 

À propos de VDL Nedcar
VDL Nedcar est un constructeur automobile indépendant établi à Born, qui fabrique des voitures à la demande de tiers. L’entreprise est la seule grande usine automobile aux Pays-Bas, elle fait partie depuis fin 2012 de l’entreprise familiale VDL Groep implantée à Eindhoven. 4 200 personnes y travaillent actuellement. L’usine a une capacité de production maximale de 200 000 voitures par an, sur la base d’un roulement sur deux équipes. VDL Nedcar utilise un processus de production fortement automatisé (1 400 robots industriels). Depuis ses débuts en 1967, plus de 5,5 millions de voitures (DAF, Volvo, Smart, Mitsubishi, MINI, BMW) sont sortis de la chaîne de production de l’usine de Born. À l’heure actuelle, VDL Nedcar fabrique la MINI Cabrio, la MINI Countryman et la BMW X1 ; nous fabriquons également la variante PHEV de la MINI Countryman.
www.vdlnedcar.nl

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Miel Timmers, porte-parole : +31 (0)6 14 76 70 66 ou m.timmers@vdl.nl

Back